Wallonie Equestre Event : The Magic Horses

Chers Lecteurs,

Ce dimanche 27 mars, le Wallonie Equestre Event nous a offert un superbe spectacle: « The Magic Horses », présenté par l’innénarable Calixte de Nigremont, connu pour tenir ce rôle lors de chaque session des Crinières d’Or à Avignon. Vous pouvez retrouver la programmation du salon par ici et le programme du spectacle par là-bas. Tandis que dans cet article vous découvrirez mes coups de coeur et mes impressions.

Pour commencer, voici mon tiercé personnel (dans le désordre): la compagnie Atao, Mélie Philippot et Samuel Hafrad. Trois noms que j’ai découverts pour la première fois hier soir et qui m’ont emportée chacun dans leur univers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La compagnie Atao, avec son numéro de liberté d’abord, comme une conversation entre un homme (Thomas) et ses chevaux. Un, puis deux, puis trois… Comme une danse qui me racontait l’instant de la rencontre et la complicité qui se construit petit à petit. Trois chevaux et un homme qui jouaient devant moi si naturellement que je n’ai pas pu déterminer qui menait réellement la chorégraphie.

Ensuite, avec son numéro de feu, Atao m’a littéralement happée hors de moi-même. Cracheuse de feu et chevaux évoluant souplement sous mes yeux ravis. Une image me restera longtemps de ce moment: le sourire géant de Thomas lorsque son cheval  lui offre de jolis mouvements de haute école. Renvers, piaffers, passage… Tous ces pas donnés gracieusement par le cheval ont été récompensés immédiatement par le sourire du cavalier. Pour une amoureuse de belle équitation … juste un Grand Moment. Bravo Atao!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans un style tout à fait différent, Mélie Philippot m’a, elle aussi, emportée et même, émo-portée! dans son monde magique. Son premier numéro m’a entièrement bluffée. Pensez-donc: on découvre Mélie sur son grand cheval  qui nous présente quelques figures agréables de dressage sur une musique non moins agréable et tout à coup… Tout à coup… Tout à coup entre un poney miniature ! qui exécutera les mêmes figures mais… monté par une poupée! Wow! L’esthétique, la qualité équestre, la musique…. L’applaudimètre fut généreux pour récompenser l’artiste et ça se comprend!

Elle nous a présenté également, plus tard dans la soirée, un numéro de dresseuse de fauve… Oui oui, vous avez bien lu! Avec son petit poney déguisé en lion (et on y croyait) elle nous a montré une belle session de liberté. Rafraîchissant et énergisant!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons également eu l’opportunité de rencontrer Samuel Hafrad. En plus d’être sympathique (et agréable à regarder, disons-le 😉 ) cet homme dégage en piste une énergie renversante surtout en compagnie de Kid, son poney miniature qui travaille avec lui aux longues rênes et en liberté. Jamais trop, jamais trop peu. Toujours en harmonie avec ses partenaires sabotés, autant en liberté qu’en voltige, Samuel nous a régalés avec simplicité et naturel. Avec le sourire, même quand l’un de ses chevaux , Zak (ou Saxo?) a rechigné à rester couché en piste pour le salut final! Une attitude plus que plaisante à voir, que même les non-cavaliers ont pu apprécier comme en a témoigné mon cher et tendre qui m’accompagnait. Et pis, j’ai eu un autographe et ça compte ça, non?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les artistes dont je viens de vous parler sont des professionnels du spectacle déjà connus par beaucoup dans le monde équestre mais je profite de cet article pour saluer  également le carrousel féérique proposé par Anne Thiry, du Poney Club de la Papelotte, et gagnant du Sabot d’Or 2015. Une vision qui devrait encourager certains clubs à enrichir leur programme pédagogique en confiance. J’applaudis d’autant plus que présenter de jeunes cavaliers montant des chevaux de manège pas forcément habitués au public peut parfois s’apparenter à un véritable challenge, même pour un pédagogue aguerri comme madame Thiry. Défi relevé brillamment par les élèves de La Pappelotte! Allez les jeunes! Continuez comme ça!

Je ne parle pas ici de chaque artiste mais je les remercie tous pour cette soirée inoubliable! Bien que certains m’aient, disons, désarçonnée, mais nous y reviendrons.

Nous arrivons à la fin de ce premier article consacré au Wallonie Equestre Event. J’espère qu’il vous aura donné l’envie de découvrir ces artistes et bien d’autres, et pourquoi pas ce salon, qui se déroule chaque année sur les trois jours du weekend de Pâques.

Merci de m’avoir lue et à très bientôt pour un prochain article consacré au Wallonie Equestre Event.

Une réflexion sur “Wallonie Equestre Event : The Magic Horses

  1. Pingback: Wallonie Equestre Event: les belles rencontres | HorsesHints

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s