Ne pas nourrir les chevaux ! Merci !

Chers Lecteurs,

Vous êtes en majorité des amoureux des chevaux, des propriétaires, des connaisseurs. Ce n’est donc pas vraiment à vous que mon article s’adresse mais plutôt à votre entourage non cavalier (ou jeune) : voisins, amis dans la vie, amis sur la toile, promeneurs et randonneurs, toujours bien intentionnés mais qui causent de réels dégâts, j’ai nommé : les serial killers du dimanche.

Vous savez ? Ces gens bien intentionnés qui larguent leurs déchets verts par-dessus les clôtures de votre pré en se disant qu’ils ont fait leur BA de la journée ? Ces gamines qui apportent des sacs entiers de pain pas très sec à votre précieux Pompon parce que « ça lui fera plaisir au petit poney, il est trop mignon ». Ou encore la famille du voisin de box qui partage bien volontiers les bonbons entre vos deux sabotés et ce, sans votre accord ? Bref, mon article s’adresse à toutes les « bonnes âmes » qui, guidées par leur bon coeur, envoient nos chevaux ad-patres en toute innoncence.

A vos marques! Prêts ? Partez!


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,…

Si certains d’entre vous se délestent de leurs déchets verts, pain pas frais ou moisi, pommes de l’automne dernier, pamplemousses, haricots, bonbons, céréales, gâteaux des enfants périmés… dans des prés occupés par des équidés en pensant bien faire, je les invite à lire ces quelques lignes.

crane-de-cheval

C’est comme cela que vous l’aimez ? 

I – Chevaux et poneys sont HERBIVORES

Ils mangent donc en priorité (et dans l’idéal exclusivement) de l’HERBE ! Hé oui! Leur régime de base est constitué d’herbe fraîche (exit l’herbe tondue) et d’eau. Uniquement. Quand l’herbe vient à manquer ou que son apport nutritif est trop pauvre, l’être humain ajoute du foin au régime de base ou un mélange de céréales. Ces aliments supplémentaires sont savamment dosés en fonction de chaque animal: race, poids, taille, âge, mode de vie, activité physique etc…

II – Pommes, carottes et pain TRES SEC sont des FRIANDISES

Il arrive qu’un propriétaire, pour faire plaisir à son cheval, lui donne des morceaux de carotte ou de pomme ou même quelques bonbons. Tout ceci  constitue un apport nutritif supplémentaire et reste l’affaire du propriétaire en question qui connaît son cheval et est le mieux à même de le nourrir comme il le faut.

III – Chevaux et poneys NE PEUVENT PAS VOMIR 

Le cardia, muscle placé au-dessus de l’estomac et qui permet à d’autres espèces de rejeter la nourriture contenue dans l’estomac en s’ouvrant dans les deux sens, ne s’ouvre chez les chevaux que dans le sens de l’absorption. Cela signifique que même s’ils identifient un aliment comme toxique, après l’avoir goûté, ils sont INCAPABLES de s’en débarrasser comme un être humain, un chat ou un chien pourrait le faire. Comme pour nous, quelques miligrammes de certaines substances suffisent à le TUER. La liste est assez longue, la connaissez-vous par coeur ? Pouvez-vous identifier avec certitude  toutes ces plantes à l’oeil nu ? Cela signifie aussi que si un cheval a trop mangé, il ne peut pas se soulager en remettant son repas. Ce qui nous mène au point suivant.

IV – Chevaux et poneys peuvent souffrir de COLIQUES

Entre autres affections du système digestif et métabolique, les coliques sont bien souvent la bête noire des propriétaires d’équidés. Elles sont encore trop souvent mortelles et il en existe plusieurs variantes. La plus courante est la colique d’obstruction. Généralement, le cheval a mangé TROP, trop vite, de la nourriture mal coupée, trop sèche ou a ingéré une chose trop grosse pour son tube digestif. Un bouchon se forme alors et les ennuis commencent: arrêt du transit, douleur abdominale intense, stress, voire torsion de l’intestin (qui est flottant chez le cheval)… Les coliques constituent une urgence vétérinaire. Rien à voir donc avec les coliques de bébé (ou de pépé) qui passent toutes seules et nombre d’entre elles seraient évitées si chacun nourrissait son propre animal et non celui des autres…

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs

Si on vous interdit de nourrir les chevaux que vous croisez c’est tout simplement pour les garder EN VIE ! Maintenant que vous avez lu cet article, vous ne pourrez plus nier agir en connaissance de cause et donc, si vous continuez à nourrir des équidés inconnus à votre guise, vous passerez dans la catégorie « assassinat volontaire ». Pensez-y avant de nier la pancarte « Ne pas nourrir les chevaux ». A moins que vous ne désiriez assumer vous-mêmes les frais vétérinaires que vos actes auront engendrés, bien sûr.

Merci pour nos amis sabotés  🙂

Une bloggeuse amoureuse des chevaux et pleine d’empathie pour ces propriétaires qui perdent des chevaux, ânes et poneys parce qu’un anonyme au grand coeur a voulu leur faire plaisir.

Horses Hints

 

4 réflexions sur “Ne pas nourrir les chevaux ! Merci !

  1. Pingback: Ne pas nourrir les chevaux ! Merci ! – horseshintsdotcom

  2. HO oui j’en ai surpris pas mal qui donné à manger au monstre alors qu’il y a un panneau à chaque entrée du champs indiquant « ne pas nourrir les chevaux ». Ils me disent c’est pour les enfants, ils en voient pas souvent à Paris. Sérieusement on se casse la tête à faire des rations équilibré avec le nutritionniste, les garder bien dans leurs corps, mettre des panneaux et on retrouve : Toujours des truc dans le champs ! Merci de cet article je comptend 😉

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Osteonimaux 🙂 Merci pour ta lecture et ton commentaire! Si vraiment tu as aimé l’article, un petit partage « pour la bonne cause  » 🙂 Il y a toujours des solutions extêmes pour les prés mais bon. Quant aux petits « parisgosses »… c’est pas parce qu’ils pensent que le lait vient des boîtes du supermarché qu’on doit pas leur apprendre à respecter les animaux « sur pieds » mdr

      J'aime

  3. Et ne pas prendre les sentiers pour des poubelles aussi 🙂 L’autre joue j’ai retrouvé des déchets de Mc Do devant la prairie de mon cheval ! Qu’on pique-nique devant mon cheval, c’est une chose, mais laisser tout les déchets… grrrrr….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s