Du bon lecteur (1)

A lire de toute urgence… avant tout autre ouvrage!

L'Art d'être Centaure•sse

Du bon lecteur ou pourquoi et comment lire des ouvrages équestres

Si un secteur littéraire est en bonne forme, c’est bien celui de la littérature équestre : des manuels fédéraux aux traités techniques en passant par les essais et romans, le cavalier équestre dispose d’une infinité de sources écrites. Démesurée car si la production au XXIe siècle est importante, elle ne l’était pas moins avant en particulier au XIXe siècle. Tout le monde ou presque connaît la fameuse phrase de Nuno Oliveira issue de ses Réflexions sur l’art équestre : « Il faut monter à cheval sans pour autant laisser les livres se couvrir de poussière sur les étagères. » (Œuvres complètes, Belin, 2013, p. 25) Lecteur, le paradis t’attend donc mais avant de te lancer ou de poursuivre l’aventure littéraire voici quelques idées à garder en mémoire avant d’appliquer à toi-même et à ta monture les idées proposées dans les livres.

View original post 1 376 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s