Débourrage IV : en piste !

Chers Lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui dans la série « débourrage » pour vous parler de la suite des progrès de mon élève à quatre jambes. Nous nous étions quittés sur notre première fois libres dans le rond de longe. Aujourd’hui, je vous raconte la suite et surtout, la première fois en piste. Ben oui, le rond c’est pratique mais l’extérieur c’est l’avenir 🙂

Leçon n° 5 : une nouvelle selle, en longe tu testeras

Pour les premières en selle, nous avions utilisé une vieille anglaise mixte, légère, qui convenait à peu près à la gazelle et qui aurait peu manqué à son propriétaire en cas d’accident. Cependant, Less’ est destinée à une pratique à l’américaine que ce soit extérieur, reining ou trail. Il était donc urgent de lui présenter la célèbre selle western, plus longue, plus lourde, sans matelassures et qui répartit différemment le poids du cavalier avec en prime les gros étriers.

Certains se disent peut-être qu’une fois la première selle acceptée, le cheval opère une sorte de généralisation automatique de type « le bidule sur mon dos et la chose autour de moi, je connais ». Oui, il connaît sauf que… une selle anglaise et une selle western se ressemblent autant qu’un shetland et un zanghersheide. Ce sont tous les deux des équidés mais à part ça…

Pas de souci à l’habillage. Super! Une fois en mouvement dans le rond, l’utilité de cette étape saute aux yeux. Dès le trot, la réaction ne se fait pas attendre : une jument en mode sauterelle. Tapis plus long, selle plus lourde, sensations différentes, désensibilisation pas assez poussée …  A moins que ?  A moins que le passage de l’ostéopathe soit, lui aussi, de toute première nécessité !  

Une fois le calme revenu, je me hisse sur la bête, sous la surveillance attentive de l’un de nos mentors. Quelques pas, changements de direction, un peu de trot. Ce sera tout pour aujourd’hui.

Leçon n° 6 : certains l’aiment absente

Par souci de sécurité, nous avons marché et trotté en piste pour la première fois toujours tenues en longe. Visiblement, Less’ n’apprécie pas. J’ai eu droit aux premières défenses de sa part. J’en profite ici pour souligner l’importance d’une assiette très solide puisque tomber n’est pas une option acceptable pour cette étape de l’éducation ainsi que le côté pratique de la corne des selles américaines qui permet de s’accrocher en cas de gros pépin. (Ce qui n’a pas été nécessaire.)

Mi-séance, on tente de décrocher la longe. Miracle. Un tout autre cheval. Une petite jument qui marche gentiment et se laisse guider par mes jambes sur un joli cercle au pas et au trot.  Tentative de slalom autour de cônes réussie (au deuxième essai). Fin de séance avec un cheval calme, une cavalière et une coach ravies.

LESSON 8 avril nickel

Lesson Live A.N. Dream –  Première fois en piste – 8 avril 2017

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté,

Luxe; calme et volupté. »

Invitation au voyage – Charles Baudelaire

Merci de m’avoir lue, Chers Lecteurs, et à bientôt !

Horses Hints

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s