SOS Exercices

Chers Lecteurs,

Après ce long silence (merci les examens), je reviens vers vous avec un petit sujet qui me suit depuis quelques mois. Comme certains d’entre vous, je suis membre de quelques groupes d’entraide équestre et, lorsque mon expérience peut apporter ne serait-ce qu’une ouverture dans un horizon bouché, je me fais un plaisir de la partager. Par ailleurs, j’y découvre moi aussi pas mal de choses.

Cependant, un type de question revient régulièrement et m’interroge : « Quels exercices puis-je réaliser pour …? ». Tout d’abord, j’ai pensé que ces questions étaient posées par le profil-type de la cavalière débutante avec son poney vivant dans le jardin derrière la maison  (hou le cliché ! ) … mais NON ! Pas forcément ! Et autant je comprends que quand on a 10-12 ans et que l’on monte seul (par la force économique / parentale /autre bêtise) on se sente perdu, autant je me demande comment il se fait que des cavaliers propriétaires et adultes ignorent à quoi servent les différents exercices à leur disposition. Enfin, je me demande…

Diplômé chapeau Icon gratuit

Parfois, les questions sont très précises et parlent d’un cheval en particulier avec son cavalier particulier avec leur entraîneur et leurs objectifs propres et démontrent une recherche sérieuse. Il est vrai que mener l’entraînement de son cheval est périlleux et que recevoir un coup de pouce ou un éclairage de la part d’une variété de personnes avec leurs expériences propres peut élargir la réflexion. Parfois…

Quand la question ressemble à « Quels exercices puis-je réaliser pour assouplir mon cheval? » là… le feu passe au rouge. Pourquoi tant de haine ? C’est très simple ! Premièrement parce que l’assouplissement tient du dressage qui lui-même forme le socle de départ de TOUS les chevaux quelle que soit leur race ou la discipline à laquelle on les destine. Deuxièmement, parce que la phrase précédente est elle-même une base de l’enseignement et devrait donc faire partie des toutes premières leçons données aux équitants. Troisièmement, parce que si un enseignant demande à ses élèves de dérouler une reprise, de sauter des cavaletti, de trotter en extérieur ou que sais-je… son premier devoir est d’expliquer POURQUOI il demande ces exercices, A QUOI ils servent et enfin, COMMENT les réaliser et QUE rechercher pour chaque couple.

Quand la question ressemble à « Je viens d’acheter un poulain de 7 mois, quels livres puis-je lire pour lui apprendre des exercices ?« … Les bras m’en tombent. Un cheval n’est pas une moto ! Un poulain est… un poulain ! Et si, alors qu’on y connaît rien, on est pas fichu (pardonnez-moi) de se faire accompagner pour l’élevage et l’éducation dudit poulain… on profite du carrousel de chevaux de bois lors des fêtes de village. Point. Oui mais si des dresseurs renommés on écrit des bouquins, c’est bien pour qu’on les lise, non ? Oui, les lire, les acheter surtout :p mais certainement pas dans l’idée de cours à distance… D’ailleurs, ces ouvrages se présentent généralement comme un partage d’expérience et un outil de réflexion. Jamais, au grand jamais, comme une baguette magique permettant à n’importe qui d’éduquer, débourrer, sculpter, épanouir BébéPoulichonDamour avec rien et à partir de rien ! Mais c’est pas grave. Rassurez-vous. Tous ces poulains semi-éduqués/surexploités/automatisés/envahissants… donnent, quelques années plus tard, du travail aux personnes compétentes, parfois après quelques événements désagréables et surtout pour un coût non-négligeable.

Et quand je demande des conseils pour ma position ? Tu rages aussi ? Oui et non. Je suis heureuse que de plus en plus de gens s’interrogent et osent s’exposer aux yeux du monde, en assumant leurs imperfections et avec la conscience que ce point-clé de l’équitation pourrait améliorer leur propre vie et celle de leurs chevaux. La position idéale de chaque cavalier – et pour chaque discipline – est loin de s’obtenir en un jour et demander des conseils et des exercices pour l’obtenir me semble louable. Par contre, il me semble que ces conseils tant recherchés devraient sortir de la bouche du coach et que, si après « … 10 séances avec les étriers chaussés au talon…  » l’élève se sent toujours aussi mal au point de crier au-secours auprès de parfaits inconnus qui ne l’ont jamais vu ni à cheval ni ailleurs… IL Y A UN SACRE PROBLEME ! Non ? Oui, je sais, c’est encore ce pauvre mono qui s’en prend plein le dos… Oui mais bon?! Quand on voit des cavaliers en concours de saut qui se tiennent aussi bien à cheval que leurs collègues à peine sortis du berceau… ça met les nerfs en vrac. Quand on voit un gamin incapable de situer le squelette et les chaînes musculaires de son poney essayer de le « mettre en place » à grand renfort de mains et, plus grave, sous les encouragements « poissonniers » de son moniteur… ça met le coeur à l’envers.

Conclusion ?

« Ne laissez pas les livres se couvrir de poussière sur les étagères*  » MAIS pratiquez, pratiquez, pratiquez. Si un problème précis vous occupe et que, visiblement, votre coach s’en inquiète comme de sa première paire de bottes, demandez-lui pourquoi. Si la réponse ne vous plaît pas : cherchez, cherchez, cherchez voire… changez de crèmerie. Internet c’est bien, ça permet de s’instruire à peu de frais, d’échanger avec le monde entier mais rien ne remplacera un enseignement de qualité couplé à des recherches personnelles et associé à un esprit critique bien aiguisé. 

A bon…lecteur… salut !

Horses Hints

  • Phrase très célèbre du non moins célèbre Nuno Oliveira, que vous pourrez retrouver dans son ouvrage « Réflexions sur l’Art Equestre », 1965 pour la version française. La paragraphe exact étant : « La lecture – Aux cavaliers avancés, ayant une grande pratique du cheval, tous les livres sont utiles. La pratique, l’habitude du cheval, font qu’ils savent choisir le bon, en tirer profit et laisser de côté le mauvais. Ce qu’il faut surtout, c’est monter beaucoup, tout en ne laissant pas les livres se couvrir de poussière sur les étagères. »

 

P.-S : le prochain article traitera à nouveau de la pratique

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s