Choisir sa selle – Les bases du saddle fitting – A. Lyraud, A. Lecuyer, avec la participation de H. Roche – 2017

Cher Lecteur,

Je te propose aujourd’hui de te pencher sur l’adaptation de ton matériel à ta monture, à toi-même et à ta pratique. En effet, bien que ce sujet soit abordé en long en large et en travers sur les pages de nombreux blogs cavaliers amateurs, professionnels et saddle fitters, dans les faits, un très grand nombre de chevaux et de cavaliers travaillent avec du matériel inadapté.

Savoir marginal ? Désintérêt ? Coût fantasmé inabordable ? Diffusion du savoir insuffisante ? Artisanat déficient ?! Autre raison ? Quoi qu’il en soit, la question du matériel adapté reste centrale car de cette adaptation dépendent le confort, la précision, la communication, l’efficacité, le bien-être, le développement harmonieux, la santé et…les résultats des couples huméquins/équhumains. (Tu me diras qu’elle expression te plaît le plus ?).

Oui, tu sais tout ça. Tu as déjà subi les selles trop petites, trop creuses, déséquilibrées, mal placées, qui pincent au garrot, etc… Par contre, tu aimerais apprendre quelques basiques afin de te faire une première idée quant à ton propre matériel ou celui des chevaux que tu montes/travailles? Alors, je te conseille ce petit livre très bien conçu, pratique et abordant (presque ?) toutes les disciplines dans leurs fondamentaux ergonomiques:

Choisir sa selle- Les bases du saddle fitting- Couverture copyright Alain Laurioux

Les autrices

Armelle Lyraud, passionnée des chevaux de trait, est, entre autres activités liées aux chevaux, créatrice de Fit my Horse, service de conseil en saddle fitting, indépendant de toute marque de sellerie.

Anne Lecuyer, cavalière, est aussi ostéopathe équine et humaine.

Hélène Roche – faut-il encore la présenter?- titulaire d’une maîtrise d’ éthologie, se consacre depuis de nombreuses années aux chevaux et notamment à la vulgarisation des connaissances scientifiques autour de notre animal favori. Elle a publié plusieurs ouvrages dédiés au comportement du cheval et à son bien être. Sur ce point, Google est ton ami car je n’ai pas encore abordé ses travaux sur le blog.

Ces trois personnalités passionnées et soucieuses de diffuser dans le monde francophone des prises de conscience et des savoirs déjà bien intégrés dans le monde anglo-saxon, nous offrent ici un petit condensé de base pour construire son œil et éviter les pièges courants tout en insistant sur la nécessité de faire appel à des personnes qualifiées dès qu’un problème se présente et de se construire un réseau de professionnels afin de pouvoir prendre soin de manière holistique de sa monture, de soi-même et de ses pratiques équestres.

Structure

Après quelques fondamentaux biologiques, physiologiques et biomécaniques, les autrices abordent la selle et ses accessoires et en profitent pour souligner quelques fondamentaux et points d’attention ainsi que les « non négociables » de l’adaptation de la selle.

Tu y trouveras aussi plus de détails quant à l’adaptation des selles anglaises, de randonnée, d’amazone et western. (Prises dans leurs généralités). Suivent des réflexions quant aux selles sans arçon ainsi que les principaux problèmes et pathologies induits par les selles inadaptées

Ensuite, tu apprendras à prendre les mesures utiles de ton cheval. Puis, tu trouveras des conseils plus spécifiques aux disciplines équestres. Quelle selle choisir pour : le dressage, les équitations de travail européennes, l’obstacle, le cross, l’endurance, la randonnée, le western et l’amazone. Évidemment, pour plus de précisions il faudra te tourner vers des ouvrages spécialisés dans tes disciplines et des professionnels sensibilisés aux problématiques techniques et ergonomiques de celles-ci.

Après ce mini panorama, quelques profils types de chevaux sont présentés avec les points à adapter sur la selle: tonneau, tréteau, dos court. Les selles adaptables, l’adaptation au cavalier, la selle sur mesure, et des réflexions intéressantes quant aux accessoires – de la sangle à la croupière en passant par les amortisseurs- viennent compléter l’ouvrage.

Conclusion

Après lecture, une évidence s’impose : trouver et choisir une selle réellement adaptée au couple et à la discipline n’est pas un jeu d’enfant. Les 12 points à examiner lorsqu’on teste une selle permettent de se faire une bonne idée de la selle idéale mais tant de facteurs entrent en jeu que l’oeil d’un expert indépendant représente, à mon sens, une dépense payante à long terme. Ton cheval, ton corps et ton portefeuille te diront MERCI.

A bientôt et… excellente année 2020 à toi et tes chevaux !